Calendrier LGBTQI+ : les dates à retenir pour 2022

Les dates faisant honneur à une personnalité, une orientation sexuelle, une identité de genre, ou toute autre chose liée aux personnes LGBTQI+ sont nombreuses. Il est donc relativement facile d’oublier de célébrer certaines de ces journées spéciales pour les minorités.

Nous vous l’avouons, cela nous est déjà arrivé d’oublier d’envoyer un petit message de rappel qui aurait pu vous redonner le sourire. Aussi, pour éviter que ce soit le cas à l’avenir, nous vous avons préparé un petit récapitulatif des 20 dates à avoir en tête pour cette nouvelle année qui commence.

Ballons arc-en-ciel LGBT Gay Pride Toulouse 2012

Gardez à l’esprit que nous n’avons mis uniquement que les 20 dates les plus célébrées et connues chez les personnes LGBTQI+, mais il en existe d’autres plus locales ou spécifiques.

Drapeau-LGBT Calendrier dates LGBTQI+ importantes à retenir année 2022

31 mars : Journée internationale de la visibilité trans

C’est une des premières dates à retenir dans ce calendrier arc-en-ciel pour l’année 2022. Le 31 mars est la journée internationale de la visibilité trans. Encore largement discriminées et ayant souvent des difficultés à s’intégrer dans la société, les personnes trans ont encore besoin de visibilité et d’être victimes d’un surplus d’empathie plus que de haine et d’incompréhension. L’année dernière voyait d’ailleurs encore progresser les actes de transphobies à l’échelle globale.

Nous vous invitons donc à montrer haut et fort les couleurs du drapeau trans, et de réserver un accueil des plus inclusifs et chaleureux aux personnes trans dans votre entourage. Rappelez à ces personnes combien vous les aimez pour ce qu’elles sont, et que vous respectez leurs choix. Cela dit, cela devrait être fait tout au long de l’année, aucun besoin d’attendre le 31 mars !

06 avril : Journée internationale de l’asexualité

Bien que cette fête prenne également place le 13 mai en France, la journée de l’asexualité reconnue à travers le monde reste un événement se tenant le 06 avril. Bien que cette journée ne mentionne que l’asexualité, elle ne concerne pas que les personnes asexuelles. Elle célèbre également toutes les autres personnes s’identifiant par des orientations proches, comme les personnes demisexuelles, ou gray-asexuelles par exemple.

Cette journée vise à remercier le travail de toutes les personnes militantes pour les personnes asexuelles, et notamment celles travaillant dans des pays hors Occident, et non-anglophones. Ce sont souvent ces pays où les réglementations sont les plus dures envers les personnes LGBTQI+, et ces dernières ne disposent encore que de trop peu de droits, s’ils en ont.

Bien plus que remercier, la journée internationale de l’asexualité est également l’occasion pour toutes et tous de donner de la visibilité à cette minorité. Que ce soit par un message à votre entourage, une publication sur les réseaux sociaux, ou même un achat de produit dans notre boutique, vous contribuez à la visibilité de ces minorités sexuelles encore largement marginalisées.

26 avril : Journée de la visibilité lesbienne

Célébrée depuis des décennies dans certains pays comme le Canada, la journée de visibilité lesbienne est l’occasion de revenir sur les nombreuses discriminations liées à la condition des femmes lesbiennes. Non seulement victimes de discriminations par leur genre, mais également par leur orientation sexuelle, on voit toujours dans les pays Occidentaux des évolutions juridiques lentes en faveur des lesbiennes. On peut notamment citer les conditions d’accès à l’adoption, le système de santé, les verdicts ne prenant pas en compte le caractère lesbophobe.

Lesbiennes sous-vêtements plaisirs intimes

Plus récemment, la PMA faisait également parler d’elle après des années de débats en France. Mais il faut garder à l’esprit que si l’Hexagone accorde désormais ces droits, ces derniers sont encore restreints voir inexistants dans la majorité des pays du monde.

Cette journée n’est pas forcément célébrée le 26 avril partout. On voit notamment de nombreux pays d’Amérique (du Nord et du Sud) proposant une date différente. Mais le combat reste le même partout, malgré les différences dans l’avancée des droits des lesbiennes notables entre les différents pays.

17 mai : Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie, et la biphobie

Le 17 mai est un jour particulier pour les personnes LGBTQI+. Non seulement, c’est la date à laquelle l’OMS, en 1990, retirait l’homosexualité des maladies mentales. Mais c’est également pour cette même raison que ce jour fût choisi pour être la journée internationale (de lutte) contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. Comme beaucoup des autres journées, son but principal reste de sensibiliser et faire de la prévention pour lutter contre les LGBTphobies, et plus particulièrement l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie ainsi que la biphobie. Ce n’est qu’en 2015 que le dernier terme, biphobie, sera ajouté au titre de cette journée.

Autre événement qui a le 17 mai comme date d’anniversaire : le mariage pour toutes et tous en France. En effet, le 17 mai 2013, la France devenait le 9ème pays européen et 14ème pays au monde à l’autoriser. Cela vaut bien un petit rappel, et éventuellement une célébration alors que nous fêtons en cette année 2022 l’anniversaire des 10 ans du passage de cette loi.

Couple embrasse sous pluie New-York

22 mai : Harvey Milk Day

Le 22 mai est un jour particulier, puisque c’est la Journée de Harvey Milk. Organisée de manière annuelle par la Fondation Harvey Milk, elle est dédiée à la mémoire de l’homme politique et activiste homosexuel, ainsi qu’à son travail de lutte contre les discriminations des personnes LGBTQI+. Après tout, l’activiste reste un incontournable dans l’avancement des droits des minorités au pays de l’Oncle Sam, mais ces avancements ont par la suite eu un rayonnement à l’échelle globale. La journée veut également prolonger son travail par des actions de lutte, de facilitation de l’accès à l’information, et en favorisant la prévention.

Dans l’État de Californie aux États-Unis, cette journée est inscrite comme significative depuis 2009, année durant laquelle le Gouverneur Arnold Schwarzenegger la faisait intégrer à la loi. Pour plus d’information sur Harvey Milk, sa vie et son héritage, vous pouvez consulter notre article dédié à l’activiste et intitulé «Qui était Harvey Milk ?» en cliquant directement ici.

Harvey Milk streetart arc-en-ciel San Francisco

24 mai : Journée de la visibilité pan

Datant de 2015 et trouvant son origine sur Tumblr, la journée de visibilité pan met à l’honneur les personnes pansexuelles et panromantiques. Souvent incomprises, la définition de pansexuel ou panromantique restant des termes inconnus chez beaucoup de personnes, et toutes aussi discriminées que les autres personnes LGBTQI+, les personnes pan ont besoin du soutien de toutes et tous. Que ce soit par des explications à vos proches, des discussions sur le sujet de la sexualité en dehors de l’hétérosexualité, un partage ou encore une publication sur les réseaux sociaux, de nombreuses manières existent pour continuer à faire comprendre, faire accepter, et normaliser les personnes pan dans la société. On pourrait facilement penser qu’arrivé en 2022, c’est un acquis. Malheureusement, les tendances récentes montrent que c’est loin d’être le cas.

Personne portant vêtements arc-en-ciel drapeau pansexuel devant pride symbole fierté pansexuelle

Et afin d’éviter de vous faire chercher ou vous faire aller vers des définitions approximatives voire fausses, une personne pan est attirée par tous les sexes et genres. Cela ne se limite pas à la binarité, mais comprend également les personnes non-binaires, et toutes les personnes dont le genre n’est pas défini. En somme, une personne pan sera possiblement attirée par toutes les personnes. L’attirance sera sexuelle chez une personne pansexuelle, romantique chez une personne panromantique, et sera l’un et l’autre chez une personne se définissant par les deux termes.

01 – 30 juin : Mois des fiertés 2022 (Pride month)

Non pas une date, mais le mois tout entier est à l’honneur pour cette célébration arc-en-ciel ! En effet, le sixième mois de l’année est également appelé le mois des fiertés (Pride month chez les anglophones). Au programme, de nombreuses actions de visibilité, sensibilisation, des campagnes de grandes marques, des marches des fiertés organisées un peu partout en France et dans le monde, et bien plus encore. Si vous ne partez pas vivre en complète isolation des réseaux sociaux et des médias en général, vous entendrez certainement parler des différents événements et initiatives mises en place tout au long de ce mois de l’année.

Marche des fiertés Paris photo grand drapeau arc-en-ciel et foule

Nous espérons que la situation sanitaire permettra cette fois-ci de célébrer le mois des fiertés comme il se doit, et que vous nous rejoindrez dans ces moments hauts en couleurs permettant un retour momentané vers «la vie d’avant». Mais même si ce n’était pas le cas, sachez que des événements en ligne sont également organisés, et ce notamment grâce à notre tissu associatif français très dense en matière de défense des droits des personnes LGBTQI+.

26 juin : Anniversaire de la légalisation du mariage homosexuel aux États-Unis

Depuis le 26 juin 2015, le mariage homosexuel est reconnu dans tous les États des États-Unis. C’est un sujet qui est resté pendant longtemps, et reste toujours tabou. Bien que cette victoire est célébrée, il faut garder en tête que le basculement en faveur des personnes LGBTQI+ reste fragile et pourrait voir un retour en arrière rapide si l’on ne le défend pas.

House of representatives drapeau arc-en-ciel LGBT

Pour la petite histoire, le 26 juin 2015 marque la date à laquelle la Cour Suprême américaine, statuant sur l’affaire très connue de Obergefell v Hodges, autorisait les couples homosexuels à se marier dans l’ensemble des États-Unis. Ce verdict impliquait de manière immédiate que tous les États ne reconnaissant jusqu’alors pas ces unions reconnaîtraient désormais non seulement ces mariages, mais également ceux des autres États. Le Président de l’époque, Barack Obama, s’était prononcé favorable au mariage pour toutes et tous en 2012, et saluait cette décision aux côtés des nombreuses associations et militant·e·s pro-LGBTQI+.

28 juin : Anniversaire des émeutes de Stonewall

Cette année, nous fêterons le 53ème anniversaire des tristement célèbres émeutes de Stonewall. Véritable ligne de départ du mouvement LGBTQI+ tel qu’on le connaît aujourd’hui, la date d’anniversaire de ces émeutes est donc une date qui devrait être aussi importante aux yeux des personnes LGBTQI+ que le 14 juillet ne le serait aux français.

Stonewall Inn - Émeutes 1969 Greenwich village New-York

Si vous ne connaissez pas exactement ce qu’il s’est passé ce 28 juin 1969, vous pouvez vous renseigner sur ces événements dans notre article intitulé «Stonewall, l’origine du mouvement LGBT». Ce dernier reprend et explique le contexte, le déroulement des faits, ainsi que ce à quoi les émeutes ont mené de manière abordable pour toutes et tous. Mais même sans savoir ce que cette date peut cacher, souvenez-vous que le 28 juin est une des dates les plus importantes de ce calendrier.

18 septembre : Début de la semaine de la sensibilisation bisexuelle

Très liée à la prochaine date, le 18 septembre est le jour qui marque le début de la semaine de la sensibilisation bisexuelle (ou de sensibilisation à la bisexualité). C’est une semaine également connue sous le nom de «Biweek» dans les pays anglophones et organisée pour reconnaître le travail militant des personnes bisexuelles et leurs allié·e·s à travers l’histoire. C’est également une semaine mettant en avant les personnes bi, et éduquant le reste de la population aux aspects de la bisexualité et problèmes auxquels font face les personnes bisexuelles. En somme, cette semaine vise à rendre notre société plus inclusive pour les personnes bisexuelles, mais contribue plus largement à l’acceptation et l’insertion des personnes LGBTQI+ dans la société.

23 septembre : Journée de la bisexualité

Photo noir et blanc deux femmes lesbiennes qui s'embrassent

Concluant la semaine de sensibilisation à la bisexualité mentionnée précédemment, la Journée de la bisexualité est célébrée le 23 septembre tous les ans. Véritable épilogue d’une semaine bien chargée, cette journée reprend et approfondi les discussions de la semaine, et continue à mettre en lumière les problématiques auxquelles font face les personnes bisexuelles.

Selon les chiffres de Statista, les personnes bisexuelles représenteraient près de 6% de la population, 4,8 % étant des personnes bisexuelles assumées, et 0.9% étant des personnes bisexuelles non assumées. Parmi les trois actes de biphobie les plus fréquent rapportés à SOS Homophobie en 2021, on pouvait retrouver le rejet loin devant (71% des interrogés), suivi par les insultes (38%) et le harcèlement (21%).

11 octobre : Coming out day

Le coming out day, ou journée du coming out en français, est un événement annuel qui a principalement lieu dans les pays anglophones ainsi que quelques pays d’Europe. Contrairement à la majorité des journées présentées sur cet article, la journée du coming out concerne absolument toutes les personnes LGBTQI+, et ne se restreint pas à une orientation sexuelle ou identité de genre bien spécifique.

Cette journée est l’occasion pour de nombreuses personnes de faire leur sortie du placard, que ce soit auprès de leurs proches ou leurs collègues, ou encore publiquement sur les réseaux sociaux. Alors posez-vous la question si vous vous sentez prêt·e : cette année, n’est-ce pas également votre tour ? Si vous voulez en apprendre un peu plus sur le coming out, et notamment pourquoi et comment le faire, n’hésitez pas à aller consulter notre article dédié à ces aspects et disponible gratuitement en suivant ce lien.

Coming out of the closet - personnes sortant du placard

20 octobre : Spirit day

Le spirit day, ou journée de l’esprit si l’on traduit littéralement en français, est une autre journée de sensibilisation aux questions LGBTQI+ revenant tous les ans le troisième jeudi du mois d’octobre. Cette journée s’est mise en place en 2010 suite à une vague de harcèlement ayant conduit au suicide de nombreux élèves homosexuels.

Enfant cache visage honte bully

Cette journée vise donc à faire de la prévention auprès des jeunes sur les comportements suicidaires, fléau au sein des jeunes personnes LGBTQI+. Elle vise également à mettre en lumière la gravité du harcèlement, et notamment dans le cas où les victimes sont des personnes LGBTQI+. La journée voit de nombreuses personnes supportant ces jeunes porter un vêtement de couleur mauve.

La couleur n’est pas choisie au hasard et fait référence au drapeau arc-en-ciel de Gilbert Baker. Dans sa version originale à 8 bandes horizontales, la couleur mauve représentait l’esprit («Spirit» en anglais). Par la suite, ce drapeau original devenait le drapeau arc-en-ciel à 6 bandes que l’on connaît toujours aujourd’hui, perdant le rose et turquoise dans le processus. Le mauve était cependant conservé, et gardant sa place de bande la plus basse sur le drapeau.

26 octobre : Journée de la visibilité intersexe

La journée de la visibilité intersexe arrive moins d’une semaine après le spirit day. Prenant place le 26 octobre, cette dernière vise à mettre la lumière sur les personnes intersexes. On estime que 1.7% des enfants naissant en France chaque année sont intersexes. Les nouveaux-nés, enfants ou personnes intersexuées sont encore victimes de pratiques moyenâgeuses de la part de certains professionnels de la santé. Les personnes intersexuées sont régulièrement victimes de discriminations pour leurs corps «différents» et leurs caractéristiques ne rentrant pas dans les normes binaires. La France était condamnée en 2016 par l’ONU pour mutilations sur des enfants intersexes. Plus récemment, la loi bioéthique changeait la législation pour les opérations effectuées sur les personnes intersexuées, ce qui était salué par ces dernières et les défenseurs des droits des personnes intersexes.

Emily Quinn intersex awareness day intersex is awesome

Nous avons transcrit un témoignage poignant de Emily Quinn, une jeune femme intersexe. Elle y raconte sa vie en tant que personne intersexe, et notamment ses expériences avec les médecins et spécialistes qu’elle a pu rencontrer en étant plus jeune. Si vous souhaitez lire ce témoignage traduit en français et résumant assez bien le traitement réservé aux personnes intersexes, ou écouter ce témoignage pour celles et ceux qui comprennent l’anglais, vous pouvez aller directement sur notre article «L’histoire d’Emily Quinn, une personne intersexe».

08 novembre : Journée du souvenir intersexe

Également connue sous le nom plus complet de journée de solidarité et du souvenir intersexe, le 8 novembre est un rendez-vous annuel pour les personnes intersexes.

Souvent oubliées dans les personnes LGBTQI+, les personnes intersexes sont également souvent victimes de pratiques du personnel médical liées à de nombreuses incompréhensions et des croyances moyenâgeuses.

Beaucoup ignorent également que, selon les estimations, près de 1.7% de la population présenterait des caractéristiques de personnes intersexuées. C’est environ une personne sur soixante, ou plus d’un million de personnes en France. Il est temps de reconnaître et d’écouter les personnes intersexuées, et engager des réformes du système médical leur faisant souvent plus de mal que de bien.

20 novembre : Journée du souvenir trans

Tout comme beaucoup de dates de ce calendrier, la journée du souvenir trans revient de manière annuelle à la même date. Visant à se souvenir des nombreuses personnes trans parties, et notamment de celle à l’origine de cette journée : Rita Hester. Cette personne trans américaine était tuée en 1998 dans le Massachusetts par des agresseurs transphobes. L’année suivante, une graphiste et militante trans du nom de Gwendolyn Ann-Smith lui rendait hommage en organisant une veillée à la bougie dans toute la ville de San Francisco. C’est par la suite devenu un rassemblement d’ampleur internationale.

Mais cette journée a plusieurs objectifs : commémorer et rendre hommage aux personnes victimes de crimes transphobes comme nous l’avons mentionné, mais également de sensibiliser sur ces crimes et violences de haine envers les personnes trans. Il reste encore tellement à faire pour les personnes trans qu’un petit geste de votre part ne sera jamais de trop.

26 novembre : Journée de la visibilité ace

Appelée Ace visibility day dans les pays anglophones, la journée de visibilité ace vise à informer et sensibiliser sur les personnes asexuelles, mais également toutes celles se situant sur le spectre de l’asexualité. Trop peu comprises dans une société qui a tendance à sexualiser un grand nombre d’aspects, il nous semble important de communiquer sur l’isolement, les souffrances et le manque de ressources accessibles et disponibles pour les personnes asexuelles.

À noter que cette journée marque la fin de la semaine de sensibilisation à l’asexualité, qui est beaucoup moins, voire pas du tout célébrée et connue dans les pays francophones, d’où le fait qu’elle ne figure pas dans cette liste.

Tout comme pour les autres journées, une courte publication sur les réseaux sociaux, une simple discussion avec votre entourage, ou un simple message pour soutenir les personnes asexuelles qui vous sont proches peut suffir à faire une grande différence. Alors souvenez-vous du 26 novembre, la date sera de toute manière la même l’année prochaine.

01 décembre : Journée mondiale de lutte contre le sida

C’est peut-être la plus connue de toutes les journées figurant dans cette liste. La journée du premier décembre est devenue synonyme de Journée mondiale de lutte contre le sida. Le sida est un fléau qui est connu pour avoir particulièrement touché les homosexuels mais qui aura fini par se généraliser à l’ensemble de la population.

Ayant déjà publié un article entier dédié à ce sujet, nous vous laissons aller le consulter, si vous en avez envie, en cliquant sur ce lien. N’oubliez pas, en plus d’afficher un ruban rouge qui est le symbole de la lutte contre le VIH/Sida, de faire des dons. Après tout, le sida peut toucher toute personne et est toujours loin d’être un élément du passé.

Drapeau-LGBT Ruban Sida VIH arc-en-ciel

08 décembre : Journée de la fierté pansexuelle / panromantique

Après la journée de la visibilité pan du 24 mai, c’est au tour de la fierté pan un peu plus de six mois plus tard. Sortez donc vos vêtements, votre drapeau ou accessoire bleu, jaune et rose pour montrer votre fierté ou simplement votre soutien aux personnes pan !

Individu drapeau pansexuel sur dos

Toujours plein de clichés et mythes entourant les termes pansexuel et panromantique, n’hésitez donc pas à aller voir notre article dédié à cette journée et revenant sur les bases à savoir. Cela pourra vous servir quand une explication sera nécessaire, et vous donnera des réponses aux questions les plus fréquemment posées dans une conversation tournant autour des personnes pan et leur orientation sexuelle et/ou romantique.

10 décembre : Journée internationale des Droits de l’homme

Et voici la vingtième date qui vient conclure ce calendrier des 20 dates à retenir pour l’année 2022. Et ce n’est pas n’importe laquelle ! Que vous soyez une personne LGBTQI+ ou non, la Journée internationale des Droits de l’homme nous concerne absolument toutes et tous. C’est une journée essentielle pour de nombreuses personnes du monde toujours opprimées, n’ayant pas accès à certains des droits les plus basiques et que nous pourrions considérer comme des acquis si on observe uniquement l’Hexagone.

Photo noir blanc femme tenant texte Déclaration Universelle droits homme

Cette journée est observée le 10 décembre tous les ans pour un fait simple : c’est la date d’adoption de la Déclaration Universelle des droits de l’homme par les Nations Unies en 1948. Chaque année voit un thème mis en avant. Celui de l’année dernière (2021) était celui de l’égalité. Concept central de la Déclaration, cette dernière inscrit dans son article premier que «tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits». Et c’est certainement un concept que les personnes LGBTQI+ voudraient voir appliqué pour leurs propres combats. Alors faites toutes et tous un petit geste ce 10 décembre 2022, que ce soit envers vos proches, vos collègues, ou bien une bonne action envers une personne totalement étrangère. Rappelez-leur que nos droits sont un acquis très fragile, et qu’ils pourraient nous être enlevés si nous ne nous battons pas pour eux, pour nous, pour les droits de toutes et tous.

Partager cet article sur :

Facebook
Twitter

Nous espérons que cet article listant les 20 dates les plus importantes à retenir pour cette année 2022 vous sera utile, et que vous avez eu l’occasion d’apprendre des choses ou trouver des ressources qui vous serviront. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur notre travail si vous en avez. Une section commentaire est disponible un peu plus bas sur cette page. Cela étant dit, gardez à l’esprit que cet article ne liste pas toutes les célébrations et dates. Il y en a beaucoup, et pour certaines comme les marches des fiertés, elles ne sont pas encore connues.

Si vous souhaitez soutenir l’équipe de Drapeau-LGBT.fr et notre travail en vous faisant plaisir, un bouton ci-dessous vous ramènera vers notre boutique pleine de produits arc-en-ciel inclusifs. Pour ceux qui souhaitent continuer leur lecture, plus de contenu LGBTQI+ est disponible sur notre blog. Ce dernier est accessible via le second bouton :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
0