Qui était Harvey Milk ?

Harvey Milk est un nom qui vous dit certainement quelque chose. Symbole pour toute une génération, une partie des droits dont jouissent les personnes LGBTQI+ aujourd’hui sont liés aux actions de cet homme américain.

Photo Harvey Milk homme politique américain activiste droits homosexuels personnes LGBTQI+

Mais qui était Harvey Milk ? Qu’a-t-il fait pour recevoir tant d’éloges et d’admirations, autant que de haine et mépris ? Et que nous reste-t-il de lui aujourd’hui ?

Ce sont des questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Qui était Harvey Milk ?

Ses origines

Harvey Bernard Milk est né le 22 mai 1930 dans le hameau de Woodmere à Long Island, île située dans l’État de New York aux États-Unis. Il est né dans une famille juive trouvant ses origines en Lituanie.

Très jeune, il subit les moqueries de ses camarades par rapport à son physique. Il devient un passionné d’Opéra, et grandira avec un secret. Malgré avoir pris conscience de son homosexualité à l’adolescence, il n’en parlera à personne.

Photo Harvey Milk activiste droits homosexuels et personnes LGBTQI+ dans uniforme marine américaine

Il obtiendra un diplôme en mathématiques et histoire suite à ses études à l’Université d’Albany en 1951, et finira par s’engager dans la marine. Suite à une purge visant les homosexuels au sein des militaires, il quittera son poste de lieutenant quatre années après son engagement.

Il partira vivre à Dallas, puis à New York où il se fera engager à Wall Street. Sur le côté, il sera producteur de pièces de théâtre avec Tom O’Horgan. Il sera notamment à l’origine de la comédie musicale Jesus Christ Superstar, ou de la pièce Lenny.

Vie publique et combats pour la cause homosexuelle

Avec son compagnon, Harvey Milk suivra de nombreux homosexuels et partira s’installer à l’autre bout du pays en 1972. Arrivé à San Francisco, il ouvrira une boutique d’appareils photos dans le quartier gay de la ville : le Castro District. Il commencera à se distinguer comme meneur et représentant de la communauté gay. Il créera notamment l’association des commerçants locaux de la vallée Castro (Castro Valley Association of Local Merchants), et se chargera des négociations avec la mairie.

Harvey Milk streetart arc-en-ciel San Francisco

Harvey Milk se présentera en 1973 et 1975 au élections du conseil municipal.

Malgré un manque de succès, sa réputation grandit auprès de la communauté homosexuelle. Les gens l’appelleront le «maire de Castro Street», si bien que le soutien dont il dispose l’amèneront à travailler pour le maire George Moscone. Il quittera rapidement son poste, et perdra une nouvelle élection avant que le système de votes ne change.

En 1977, il se fera élire représentant du cinquième district, et deviendra le premier élu ouvertement homosexuel d’une grande ville des États-Unis.

Durant son mandat, Harvey Milk va faire grandement avancer les droits des personnes homosexuelles dans la ville. Il soutient un projet de loi pour les droits des homosexuels, s’opposera au sénateur Briggs et sa Proposition 6 qui aurait permis le licenciement abusif d’enseignants homosexuels. Ayant senti le vent tourner dans le pays, il gagnera ces combats pour le plus grand bonheur de la forte communauté homosexuelle de San Francisco.

La mort de Milk

Mais alors qu’il bénéficiait d’un soutien grandissant, et d’une notoriété qu’aucun homme politique homosexuel n’avait eu jusqu’à présent, Harvey Milk avait également des ennemis. Tous les américains n’étaient pas près à accepter la communauté gaie, et l’avancée de leurs droits. L’activiste connaissait les risques, et s’était préparé au pire.

Le 27 novembre 1978, Milk et le maire George Moscone seront assassinées par Dan White, armé d’un revolver. White était un ancien superviseur de la mairie, et entrait très souvent en conflit avec Harvey Milk. Il démissionna de son poste, mais en raison de pressions de différents groupes, il demanda à être réintégré. Milk et plusieurs conseillers demandèrent à Moscone, seul capable de prendre une telle décision, de refuser le retour de White. Cette version est cependant contestée au sein de la communauté homosexuelle, y voyant notamment une création d’excuses atténuantes pour White.

Photo Harvey Milk George Moscone poignée main

Le jour de la nomination de son successeur, White se rend dans le bureau du maire. Une dispute éclate quant à la nomination, ce qui amènera White à sortir son revolver et loger quatre balles dans la tête et la poitrine de Moscone. White trouve ensuite un prétexte pour obtenir une entrevue avec Milk, et se rend dans son bureau. Arrivé dans une salle de réunion, White criera avant d’abattre l’activiste de cinq balles. Le soir-même, des milliers de personnes se rassemblent dans le quartier de Castro munis de bougies, et défilent en l’honneur des deux défûnts (Cf. Émeutes de la White Night ci-dessous).

Dan White sera arrêté après les assassinats. Il sera jugé en 1979, et reste aujourd’hui connu sous le nom de «défense du Twinkie» aux États-Unis. Les avocats de l’accusé utiliseront la situation financière de leur client, et la «malbouffe» comme excuses pour expliquer son comportement. White sera reconnu coupable d’homicide involontaire (et non pas de meurtre avec préméditation) et sera condamné à une peine de sept années et huit mois de prison. L’assassin sera libéré de prison le 6 janvier 1984, après cinq années derrière les barreaux. Il se donnera la mort moins de deux ans plus tard.

Émeutes de la White Night

Insatisfaits par le verdict prononcé par le jury, des milliers de personnes de la communauté gaie de San Francisco se rassemblent, et commencent à protester. Une marche pacifique démarre dans le quartier de Castro, et finira devant l’hôtel de ville de San Francisco. Des émeutes éclatent entre les protestants et la police. Bilan lourd : de nombreux manifestants seront blessés, les dégradations aux environs de l’hôtel de ville seront conséquents, sans parler des traumatismes psychologiques causés…

Photo émeutes White Night San Fransisco 1979 suite mort Harvey Milk

Suite à la dispersion du rassemblement, la police continue sa répression avec un raid de représailles dans des bars gais du district de Castro. Beaucoup de clients, ainsi que les patrons des bars, seront battus par les forces de l’ordre, et certaines personnes seront arrêtées. Des compromis seront trouvés lors de l’élection de la maire Dianne Feinstein. L’une de ses premières mesure sera de nommer un nouveau chef de la police afin d’apaiser les tensions toujours présentes dans la ville.

L’héritage laissé par Harvey Milk

Sa plus belle citation

«If a bullet should enter my brain, let that bullet destroy every closet door.»

- Harvey Milk

(“Si une balle traversait mon cerveau, qu’elle détruise avec toutes les portes de placards.”)

C’est l’une de ses citations les plus connues, et probablement l’une des plus marquantes. C’est d’autant plus triste lorsque l’on sait pourquoi elle est devenue célèbre. Harvey Milk avait laissé quelques enregistrements vocaux avec, entre autres, ces paroles. Elles étaient destinées à une diffusion publique dans le cas où l’activiste serait victime d’un assassinat. Cette phrase résonne encore dans la communauté homosexuelle et LGBTQI+.

Hommages en l’honneur de Harvey Milk

Beaucoup de monuments et hommages à Milk existent. Nous en avons sélectionné deux qui sont relativement connus et symboliques, et que vous pourrez éventuellement voir et visiter si vous en avez en jour la chance.

Photo Harvey Milk Plaza San Fransisco drapeau arc-en-ciel personnes LGBTQI+

La Harvey Milk Plaza est devenue une place en l’honneur de l’activiste homosexuel. Située dans le quartier Castro de San Fransisco, la place est renommée en 1980 suite à sa mort.

Depuis, de nombreux projets et initiatives liées à cette place ont vu le jour. Toutes sont liées de près ou de loin à la communauté homosexuelle et/ou LGBTQI+, la défense de leur droits, … On y retrouve beaucoup de militants et activistes, ainsi qu’une grande communauté de personnes LGBTQI+. La Harvey Milk Plaza possède de nombreux drapeaux arc-en-ciel, symboles du mouvement.

En 2007, la mairie de San Francisco accueillait un buste de bronze de Harvey Milk, une création de Daub Firmin et Hendrickson coûtant environ 84.000$. La statue représente l’activiste et son sourire contagieux, cette fameuse expression qu’il avait pu avoir après son élection.

Le buste repose sur un grand pillier de marbre sur lequel sont gravés son nom, prénom, date de naissance et de mort, ainsi que sa fonction et la durée de son mandat au sein de la mairie de San Francisco. Également, on y retrouve la citation de Milk : «I ask for the movement to continue, because my election gave young people out there hope. You gotta give ‘em hope.» (Je demande au mouvement de continuer, parce que mon élection a donné de l’espoir aux jeunes. Vous devez leur donner de l’espoir.)

Buste bronze Harvey Milk mairie San Francisco

Les films à la mémoire de Harvey Milk

En 1984, le film documentaire The Times of Harvey Milk sort. Long de 90 minutes, il raconte de manière fidèle la carrière du politicien américain de ses débuts en tant qu’activiste jusqu’à sa mort en 1978.

Ce documentaire recevra de très bonnes critiques et quelques récompenses. Parmi elles, l’œuvre cinématographique se verra remettre le prestigieux Oscar du meilleur film documentaire.

Affiche film documentaire The Times of Harvey Milk

En 2008, le film biographique intitulé Harvey Milk (ou Milk au Québec) sortait dans les salles de cinéma. Ce portrait de Harvey Milk reprend également la vie du politicien et activiste homosexuel.

Dans le rôle principal, on retrouve l’acteur américain Sean Penn qui recevra un Oscar du meilleur acteur pour cette performance. Plus d’informations sur ce film dans notre article consacré aux meilleurs films gays.

Affiche film Milk de Gus Van Sant 2008

Harvey Milk Day (Journée de Harvey Milk) du 22 mai

Le 22 mai est un jour particulier, puisque c’est la Journée de Harvey Milk. Organisée tous les ans par la Fondation Harvey Milk, elle est dédiée à la mémoire de l’activiste gai et son travail de lutte contre les discriminations des personnes LGBTQI+.

Dans l’État de Californie, cette journée est inscrite comme significative depuis 2009, année durant laquelle le Gouverneur Arnold Schwarzenegger la faisait intégrer à la loi.

Logo Harvey Milk Foundation Fondation honneur homme politique américain activiste droits personnes homosexuelles et LGBTQI+

Partager cet article sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Nous espérons que cet article vous a plu, et que vous avez eu l’occasion d’apprendre des choses sur le célèbre homme politique et activiste américain Harvey Milk. N’hésitez pas à nous faire savoir dans l’espace commentaire votre avis sur ce genre d’article.

Si vous souhaitez soutenir l’équipe de Drapeau-lgbt.fr et vous faire plaisir, un bouton ci-dessous vous ramènera vers notre boutique LGBTQI-friendly. Pour ceux qui le souhaitent, plus de contenu LGBTQI+ est disponible sur notre blog. Ce dernier est accessible via le second bouton :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
0